Revue de presse : "Abbesses"

H.C. Amalthée
"Car ce roman de Hélène Clerc-Murgier, avec son titre raide et sa prose d’un style fougueux et sincère, est une vraie réussite. Il vous tient en haleine dès l’entrée de jeu de massacre que se révèle la vie journalière autour et à l’intérieur du Grand-Châtelet de Paris au début du XVIIème siècle."

Emmanuelle Pesqué
"Ludique, érudit, foisonnant, le récit entraîne le lecteur dans une cité de 1622 bellement brossée"

LCi
Coup de coeur des libraires du 4 juillet 2013

20 minutes.fr
Coup de coeur des libraires

K-Libre
- "Il découle de cet assemblage d'éléments divers un roman passionnant, érudit, à l'intrigue brillamment menée..."

Culture université de Liège
- "Derrière ce mystère, dont la révélation est totalement inattendue, conduisant le lecteur à revoir sous un autre jour tout ce qu’il avait cru comprendre, l’auteure fait revivre le Paris de cette époque, avec ses sociétés secrètes s’adonnant diverses pratiques alchimistes et ésotériques."

Françoise Christmann - Tous Montreuil
"Le lecteur est happé dans le Paris surpeuplé du XVIIè siècle, avec ses alchimistes, ses sociétés secrètes..., tenu en apnée autour du secret dissimulé par les abbesses de Montmartre"

Michel Genson - Le Républicain Lorrain
"Avec Abbesses, Hélène Clerc-Murgier s'essaie avec beaucoup de rigueur et un certain bonheur au polar historique. Elle y cuisine les meilleurs ingrédients du genre - société secrète, agressions nocturnes, faux marchand, ombres menaçantes et grimoires d'alchimiste - sans tomber dans le piège de la grandiloquence."

Librairie des orgues
"Alchimistes, tunnels secrets sous Paris, temple de Mercure à Montmartre, et surtout, trésor disparu. Un excellent polar historique à la chute surprenante."

Dédicaces et remerciements

Ce livre est dédié à mon frère Michel et à mes grands-parents Charles et Gabrielle Murgier.

Ce livre a été écrit lorsque nous habitions métro Abbesses à Montmartre. Mes remerciements pour son soutien total à Emmanuel et à nos filles Emma, Louise et Constance.

Ma reconnaissance à mon amie Pauline Warnier qui m'a corrigée et encouragée.

Merci à Anne-Violaine Caillaux et Marie-Aude Guyon pour leur enthousiasme. A Pierre Daubigny, qui m'a aidé à donner un souffle nouveau à Abbesses, à Olivier Bleys, Frida Gil et Georges Boulestreau, d’une générosité sans faille.

Et enfin à mon éditrice Jacqueline Chambon pour ses précieux conseils, et à son assistante Jade Argueyrolles.

Des libraires et des librairies qui ont aimé et encouragé "Abbesses"